L'outil d'IA qui identifie les variantes de COVID-19 a été co-développé par Bo Wang, chercheur chez Vector.

9 février 2022

Des chercheurs ont mis au point un outil de génotypage basé sur l'IA qui permet d'analyser les données du génome viral à partir d'un écouvillon nasal. Il peut notamment être utilisé pour déterminer les différentes variantes préoccupantes (VOC) de COVID-19.

L'outil a été mis au point par Bo Wang, chercheur à Vector, et son équipe dans le cadre du réseau Viral AI développé par l'entreprise technologique ontarienne DNAStack et le projet COVID Cloud Supercluster. "Notre outil prend comme référence de grandes quantités de données sur les génomes viraux et utilise la ML pour apprendre une représentation utile des génomes viraux", explique M. Wang.

L'IA virale est alimentée par un logiciel développé avec le soutien du projet fédéral COVID Cloud Supercluster. Il offre une alternative au modèle centralisé, où les données sont téléchargées dans une base de données unique. Au lieu de cela, il utilise une architecture fédérée pour connecter, analyser et partager les données sans les déplacer, ce qui permet d'obtenir des données plus rapides, plus efficaces, plus conformes à la réglementation et plus souveraines sur le plan régional.
plus rapide, plus efficace, plus conforme à la réglementation et plus souveraine sur le plan régional.

La province de l'Ontario travaille actuellement avec DNAStack pour créer une base de données qui organise les données génomiques et une plateforme qui visualise les données génomiques en temps réel pour le génotypage des COV. Une fois mis en place, ces outils numériques contribueront à améliorer la capacité des responsables de la santé publique à identifier les COV et aideront le gouvernement à planifier la réponse à la pandémie.

Wang et son équipe ne travaillent actuellement qu'avec les données du COVID-19, mais il affirme que leur outil pourrait être adapté à n'importe quel autre virus, comme celui de la grippe commune.

En rapport :

Des protocoles normalisés sont essentiels pour un déploiement responsable des modèles linguistiques

Les inconnues connues : Geoff Pleiss, chercheur chez Vector, se penche sur l'incertitude pour rendre les modèles de ML plus précis.

Un homme regarde un tableau blanc sur lequel sont inscrites des formules en rouge.
Perspectives
Une IA digne de confiance

Comment mettre en œuvre des systèmes d'IA en toute sécurité