2018 Université d'été sur l'apprentissage profond et l'apprentissage par renforcement

7 novembre 2018

 

Ce n'est plus l'été ici au Canada, mais nous n'arrêtons pas de parler de l'école d'été 2018 sur l'apprentissage profond et l'apprentissage par renforcement ! En juillet dernier, l'Institut Vecteur s'est associé au CIFAR et aux deux autres instituts d'IA dans le cadre de la Stratégie pancanadienne en matière d'IA - l'Alberta Machine Intelligence Institute (Amii) et l'Institut québécois d'intelligence artificielle (Mila) - pour organiser la plus grande école d'été à ce jour, qui s'est déroulée à la Rotman School of Management du25 juillet au3 août 2018.

Pour la première fois, l'événement s'est tenu à Toronto et a accueilli plus de 250 participants parmi les meilleurs et les plus brillants du Canada et de 19 autres pays. La compétition pour y participer était féroce ! Les participants ont été sélectionnés par un comité de recherche parmi plus de 1 200 candidats de plus de 60 pays. Les participants ont passé jusqu'à neuf jours à établir des réseaux de pairs chercheurs, à apprendre des leaders dans leur domaine et à rencontrer des partenaires au sein de l'écosystème canadien de l'IA.

Comité d'organisation DLSS : Yoshua Bengio, Aaron Courville, Roger Grosse, Graham Taylor

Comité d'organisation de RLSS : Amir-massoud Farahmand, Joelle Pineau, Doina Precup

 

Partager la recherche de classe mondiale

 

D'éminents chercheurs ont présenté des exposés et ont incité les participants à partager des connaissances et des idées liées à la recherche de pointe. Des intervenants de l'Université de Toronto, de l'Université de Montréal, de McGill, de l'Université de l'Alberta, de la CMU, du MIT, de Stanford, de Google, de Duke et de plusieurs autres institutions de premier plan ont pris la parole. Les participants ont également pu entendre un conférencier invité, Ajay Agrawal, expert de renommée mondiale en économie de l'intelligence artificielle et fondateur du Creative Destruction Lab de la Rotman School of Management. Les étudiants ont eux aussi été sous les feux de la rampe, avec des présentations d'affiches et des exposés.

Une session spéciale sur l'IA dans les soins de santé a réuni des chercheurs des principaux hôpitaux de recherche de l'Ontario et des participants aux cours d'été pour discuter du potentiel de l'IA à avoir des effets concrets dans des domaines tels que la psychiatrie, les neurosciences, l'imagerie diagnostique, le suivi des patients, les soins cardiaques et la santé de la population.

 

Photo de classe

 

"Après chaque présentation, les étudiants ont eu l'occasion de rencontrer les conférenciers, de leur poser des questions et d'établir des relations et des possibilités de mentorat", a déclaré Graham Taylor, titulaire d'une chaire de recherche du Canada et professeur agrégé à l'Université de Guelph et membre du corps professoral de l'Institut Vecteur.

 

Intervenants

 

Université d'été sur l'apprentissage profond

Sanjeev Arora Jimmy Ba David Duvenaud Yoshua Bengio Sanja Fidler Katherine Heller
Phil Isola Balázs Kégl Jamie Kiros Been Kim Hugo Larochelle Graham Neubig
Jorge Nocedal Sageev Oore Blake Richards Jonathon Shlens Andrew Wilson

 

Cours d'été sur l'apprentissage par renforcement

Marc Bellemare Michael Bowling Emma Brunskill Hal Dumme lll Amir-massoud Farahmand Mohammad Ghavamzadeh
Tor Lattimore Sergey Levine Doina Precup Richard Sutton Martha White

 

Salon de l'emploi et des données sur l'IA de l'Institut Vecteur

 

L'école d'été s'est terminée par le salon de l'emploi et des données sur l'IA de l'Institut Vecteur, auquel ont participé environ 500 personnes, dont des participants à l'école d'été, des étudiants diplômés et des professeurs de la communauté de recherche élargie de l'Institut Vecteur. Trente stands ont été installés avec des représentants d'entreprises de toute l'industrie canadienne, y compris des secteurs de la finance, des transports, de la technologie, de la santé et d'autres secteurs, qui ont présenté les possibilités de travailler sur des ensembles de données réelles. Il y a même eu un entretien sur place qui s'est transformé en offre d'emploi !

"Il s'agit là d'une grande opportunité. Nous appelons cela le Salon de l'emploi et des données parce que nous n'essayons pas seulement de vous donner des emplois en recrutant, mais nous essayons de vous trouver des problèmes et les ensembles de données qui vous permettent de tirer parti de ces problèmes", a déclaré Garth Gibson, président-directeur général de l'Institut Vecteur.

Les étudiants ont également eu l'occasion de nouer des liens et d'entendre parler des progrès de l'apprentissage automatique dans l'industrie canadienne au cours de déjeuners parrainés par Microsoft Research, le Peter Munk Cardiac Centre, PwC, Stradigi AI et la Banque TD.

"Nous sommes très honorés et excités d'être ici et d'avoir l'occasion de rencontrer de nombreux étudiants et chercheurs talentueux travaillant dans des domaines similaires", a déclaré Yue Dong, étudiant à l'université McGill.

 

"J'ai rencontré beaucoup de gens de différents pays, de Belgique, des Pays-Bas, d'Allemagne, et j'ai noué de nombreux contacts", a déclaré Franck Tchuente, étudiant diplômé de l'Université d'Ottawa.

 

Le salon de l'emploi et des données de Vector a été l'occasion d'une discussion spéciale avec Geoffrey Hinton, Richard Sutton et Yoshua Bengio, qui ont prodigué leurs conseils à un public composé de scientifiques et de praticiens de l'IA en pleine ascension.

 

Au-delà des amphithéâtres

En plus des conférences, présentations et ateliers, les étudiants ont eu l'occasion d'explorer les sites et les sons de la belle ville de Toronto pendant la journée et de participer à des événements de réseautage animés pendant la nuit.

Grâce à la ville de Toronto et à Toronto Global, les étudiants ont exploré différents quartiers de Toronto et ont pu se faire une idée de ce que c'est que de vivre à Toronto et de profiter de sa diversité. Un certain nombre d'événements sociaux parrainés par l'industrie ont offert aux étudiants l'occasion de nouer des contacts et d'apprendre à mieux se connaître. Nos partenaires de l'écosystème de l'IA, Borealis AI et Shopify, ont chacun organisé une soirée de réseautage à Toronto, tandis que nos collègues pancanadiens d'Amii et de Mila ont organisé une soirée en Alberta et une soirée de l'écosystème de l'IA à Montréal.

"Les trois instituts d'IA offrent d'immenses possibilités et nous espérons que les étudiants verront le Canada comme un endroit idéal pour poursuivre leurs études et leur carrière", a déclaré Elissa Strome, directrice exécutive de la stratégie pancanadienne en matière d'IA, CIFAR.

 

En savoir plus sur l'université d'été 2018 du DLRL !

Visitez le site dlrlsummerschool.ca pour vous tenir au courant des cours d'été de l'année prochaine, qui seront organisés à Edmonton par Amii.

 

Le DLSS 2018 et le RLSS sont organisés par l'Institut canadien de recherche avancée (CIFAR). Institut canadien de recherches avancées (CIFAR) et l'Institut Vecteur, avec la participation et le soutien du Institut d'intelligence artificielle de l'Alberta et l'Institut québécois d'intelligence artificielle (MILA).

En rapport :

Des protocoles normalisés sont essentiels pour un déploiement responsable des modèles linguistiques

Les inconnues connues : Geoff Pleiss, chercheur chez Vector, se penche sur l'incertitude pour rendre les modèles de ML plus précis.

Un homme regarde un tableau blanc sur lequel sont inscrites des formules en rouge.
Perspectives
Une IA digne de confiance

Comment mettre en œuvre des systèmes d'IA en toute sécurité